L'arrivée du torréfacteur - Alex Sereno
1749
post-template-default,single,single-post,postid-1749,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1300,overlapping_content,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive
 

L’arrivée du torréfacteur

L’arrivée du torréfacteur

La venue de Carlos dans notre équipe concorde étrangement avec celle de notre torréfacteur. Nous avions déménagé notre entrepôt au premier étage du 9150 de la rue Meilleure, afin de pouvoir installer ce nouvel équipement industriel (30kg). Ce ne fut pas une mince tâche, puisque le torréfacteur provenait de Turquie, il fallait donc effectuer les conversions au système électrique. Nous avons donc fait appel à une compagnie spécialisée en la matière. Ce qui fut le plus laborieux était l’installation de la cheminée qui devait grimper les 4 étages de la bâtisse! Heureusement nous avons pu compter sur l’expertise d’un bon ami à moi, ingénieur de formation, qui nous a accompagnés dans cette démarche.

Je me souviens que malgré le stress que toute cette opération générait, l’atmosphère était fébrile. Imaginez un peu, nous passions de petits entrepôts à de beaux bureaux, avec un centre de dégustation dans lequel se trouvait une belle machine espresso toute neuve. De plus, nous avions désormais l’équipement nécessaire afin de combler nos ambitions et nos désirs les plus fous (torréfier…torréfier…torréfier)!

C’est d’ailleurs à cette époque que nous avons complété notre première démarche de recherche et développement. C’est grâce à ce processus que se sont raffinées nos premières recettes, qui font encore partie de notre liste de produits (bien entendu nous retravaillons celles-ci régulièrement). Afin de pouvoir profiter du programme gouvernemental donnant accès à des crédits d’impôt, nous avons travaillé avec une firme qui nous a secondés pendant les premières années du développement de nos mélanges. Nous avons gardé cette même rigueur au fil des ans, quant à la création de nouveaux cafés. Ceci nous a aussi permis de développer des recettes pour certains partenaires.