Coach d'estrades - Alex Sereno
2565
post-template-default,single,single-post,postid-2565,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1300,overlapping_content,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive
 

Coach d’estrades

Coach d’estrades

Qu’est-ce que ça fait un coach qui assiste à la première compétition de natation de sa fille de 6 ans dans les gradins…ben, ça vire fou!  Comment regarder l’action d’un œil de papa, quand on a celui d’un entraîneur de pointe?  On analyse l’action, on décortique la bio mécanique, on évalue la stratégie de course…bref, on oublie qu’on est là comme parent.  C’est un réflexe…un peu malsain j’en conviens, mais c’est une déformation professionnelle avant tout. Alors il fait quoi l’ancien coach?

  1. Il va chercher un café au goût très discutable (tu sais quand ça va mal…pis que tu es aussi un microtorréfacteur!!) et il s’assoit paisiblement dans les gradins avec sa femme et sa belle-mère avec l’air d’un gars qui ne connaît pas grand-chose au sport.
  2. Il se répète sans cesse que l’important c’est qu’elle ait du plaisir et que son nouveau rôle de papa c’est de l’encourager…des gradins
  3. Il ne va pas voir son entraîneur pour lui donner ses impressions et ses conseils (il écoute sa blonde pis il ferme sa boîte)*

Et le plus important, il va serrer tendrement sa fille après sa compétition, il va lui dire qu’il l’aime tellement et qu’il est très très fier d’elle.

Un coach à la retraite…pour l’instant!

*Ce point-là requerra pas mal de vigilance de la part de ma blonde…parce qu’on peut sortir le coach de la piscine, mais on ne peut pas sortir le coach d’Alex!

Mots clés :
, ,