J’ai donné ma fête en cadeau - Alex Sereno
2521
post-template-default,single,single-post,postid-2521,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1300,overlapping_content,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive
 

J’ai donné ma fête en cadeau

J’ai donné ma fête en cadeau

Il y a environ 1 an, je me baladais en ski à roulettes avec mon iPhone tout en syntonisant l’émission de Paul Houde au 98,5 FM.  Thérèse Parisien y présentait le sujet du soir à l’émission Génération inc.  Le thème de l’émission portait sur une organisation peu ordinaire, Le Phare Enfants et Familles, un organisme qui offre des services aux enfants nécessitant des soins palliatifs et qui apporte répit et soutien à leur famille.  Disons que ma session d’entraînement fut coupée court!

Ceci m’avait inspiré un article pour mon blogue.  Pourquoi rédiger un article sur un organisme qui offre des soins palliatifs sur un blogue d’affaires? Parce que le Phare a développé une campagne de financement, Ma fête en cadeau, qui est selon moi, un concept très original et novateur d’un point de vue marketing!  Le principe est d’inciter les gens à donner la valeur monétaire d’un cadeau pour autrui à l’organisme. Ainsi, en février dernier, c’est exactement ce que j’ai demandé à ma femme pour mon anniversaire.  À bien y penser, il arrive un temps dans la vie où nous sommes souvent en mesure de nous procurer ces petits plaisirs que l’on nous offre en cadeau, donc pourquoi pas donner cette valeur monétaire pour une très bonne cause.  Le principe est simple, mais combien intelligent…fallait y penser!

De plus, comme ma femme et moi avons nous-mêmes perdu une petite fille atteinte d’un syndrome dégénératif en 2004, nous aurions (si la Maison du Phare avait existé à cette époque) probablement eu recours à un tel service avec notre petite Frédérique afin de rendre les derniers moments un peu plus confortables et plus intimes.

Cet article de blogue n’a jamais vu le jour, puisqu’il a fait surgir des émotions auxquelles je n’arrivais pas à faire face au moment de l’écrire.

1 an plus tard

Cest en recevant linfolettre de lorganisme que mest venu à lidée doffrir du café au personnel très dévoué du Phare. Suite à la réception du café, on ma contacté pour me remercier et minviter à visiter les lieuxchose pour laquelle jai grandement hésité avant de répondre.

Après quelques jours de réflexion, jai décidé de prendre mon courage à deux mains et d’aller  faire cette fameuse visite.  C’est Patricia qui a été ma guide en mexpliquant en détail la mission et les services du Phare.  Elle a su me mettre à laise (et ce malgré mon motton dans la gorge) tout au long de notre visite des lieux.

Je suis très heureux davoir eu la chance de rencontrer cette belle équipe qui porte à bout de bras un projet,  ô combien important pour tous ces parents et enfants qui vivront des moments de si grande douleur.

Je vous invite donc à faire comme moi,  lors de votre prochain anniversaire.  Ces quelques dollars feront une énorme différence dans la vie de ces familles.