J'ai triché! - Alex Sereno
1976
post-template-default,single,single-post,postid-1976,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1300,overlapping_content,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive
 

J’ai triché!

J’ai triché!

J’ai manqué à la promesse faite à ma femme de ne plus entraîner d’athlètes….à vrai dire, j’ai triché! Je n’entraîne plus d’athlètes à temps plein comme je l’ai fait la saison dernière avec Kathy, mais je collabore désormais de temps à autre avec l’équipe du RTC Guelph.

Pourquoi ce changement de cap? Parce que c’est plus fort que moi, c’est tout! L’aventure de ma dernière année m’a fait réaliser que je suis et serai toujours un entraîneur. Ce besoin est viscéral et représente un équilibre dont j’ai besoin. À certains égards ceci me permet également d’être un meilleur entrepreneur, puisqu’il me donne la chance de décrocher complètement de mes activités et de prendre le recul nécessaire afin de démarrer de nouveaux projets à tête reposée. Pour certains c’est la cuisine, pour d’autres c’est le hockey le mardi soir, pour moi c’est le coaching! C’est connu, il existe plusieurs parallèles avec le monde des affaires et celui du sport de haut niveau…par ce que la définition d’exceller est : « être supérieur à un autre », c’est exactement ce que cherche à faire un athlète ou un entrepreneur. (J’y fais d’ailleurs souvent référence dans mes billets).

De plus, j’ai réalisé lors de mes conférences dans les écoles, où je fais la promotion de l’entrepreneuriat en racontant mon parcours, que mon discours fait aussi la promotion du rêve, qui c’est l’instigateur de grands accomplissements. C’était mon rêve de placer un athlète sur une équipe olympique et de posséder mon entreprise. Et ces deux que j’ai atteints étaient plus liés que je le croyais. Ils m’ont amené à travailler si fort depuis plus de 20 ans et de persévérer malgré les échecs, pour arriver à atteindre mes buts. J’espère bien que parmi tous ces élèves à qui j’ai raconté mon parcours, certains oseront rêver grand…j’espère que ma fille en sera également inspirée un jour et qu’elle aussi rêvera grand à son tour.

Donc, comme le dit le vieil adage: « talk is cheap! »…et parler de coaching c’est bien, mais coacher c’est nettement mieux! J’ai écrit ces lignes à mon retour d’un weekend extraordinaire en compagnie d’un groupe exceptionnel d’athlètes qui s’entraînent au centre régional de triathlon à Guelph, sous la tutelle de l’excellent entraîneur Craig Taylor. Ce sont là de jeunes triathlètes, dont (je vous donne un scoop) vous entendrez beaucoup parler au cours des prochaines années. J’ai la chance de pouvoir collaborer avec cette équipe depuis peu et cela me permet de garder mes « skills » à jour. Je vous invite donc à suivre le RTC Guelph au cours des prochaines années, vous ne le regretterez pas!