Les athlètes au CAMTRI triathlon de Sarasota, 2019
Un camp d’entraînement où tu t’entraînes 2 à 3 fois par jour représente une occasion unique pour les athlètes d’apprendre à bien gérer leur temps
3750
post-template-default,single,single-post,postid-3750,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1300,overlapping_content,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive
 

Les athlètes au CAMTRI triathlon de Sarasota, 2019

Les athlètes au CAMTRI triathlon de Sarasota, 2019

J’imagine que ça faisait beaucoup de bien à Amélie Kretz de traverser cette fameuse bande bleue samedi dernier lors de la Coupe continentale qui avait lieu au Benderson Park de Sarasota. Peu importe le niveau dans lequel concourt un athlète, le feeling de traverser la ligne d’arrivée, l’International Triathlon Union (ITU) est unique et il bâtit la confiance de l’athlète.

Pour le coach, c’est un peu la même chose. Ce sentiment d’accomplissement vient confirmer que le travail que tu avais planifié pour cet(te) athlète a porté fruit et tu as le sentiment profond que tu es sur la bonne voie.

Ça faisait un bout!

Il s’est écoulé plus de 7 ans depuis ma dernière campagne olympique avec Kathy Tremblay.  Cette victoire m’a fait revivre de belles émotions comme cette première victoire à Clermont en 2012.

Je réalise, avec du recul, que chacun de ces moments uniques est un privilège.  Chaque podium en Coupe continentale ou en Coupe du monde, chaque équipe nationale représente un moment spécial, précieux, dans la carrière d’un coach.  Avec les années, j’apprends à les savourer et surtout à ne plus les tenir pour acquis.

S’il en est de même pour moi, j’imagine que c’est la même chose pour une athlète comme Amélie. Après 2 saisons plus difficiles, cette prestation – elle a mené cette course bout à bout!- a sûrement une place spéciale dans l’illustre palmarès de cette Olympienne.

Cela dit, au sein du sport de haut niveau, vous êtes toujours aussi bon que lors de votre dernière performance.  Il est donc déjà le temps de passer au prochain bloc d’entraînement en prévision de notre prochaine course en mai.  Nous prendrons la direction de l’Arizona dans 2 semaines, pour cette étape de notre préparation.

Et les jeunes?

Mes jeunes ont poursuivi leur apprentissage ce week-end. Léo et Zed ont connu des courses difficiles. Ils se sont mesurés à un contingent de juniors en provenance d’un peu partout en Amérique du Nord et surtout d’un solide calibre.  Il en fut de même pour Edmond qui a fait son entrée chez les séniors en prenant le départ à 2 courses en 10 jours (Clermont et Sarasota). Conclusion : le métier rentre!

Côté féminin, ce fut une belle 7e place qu’a méritée Kamille (2eCanadienne et 1reQuébécoise).  Disons que cette performance aura donné des ailes à Kamille pour la saison qui approche à grands pas.