L'intuition - Alex Sereno
1048
post-template-default,single,single-post,postid-1048,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1300,overlapping_content,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive
 

L’intuition

L’intuition

Selon moi, tout processus de prise de décision majeure comporte généralement de l’intuition. Voici mes impressions sur le sujet.

Leçon no.1

C’est une des premières leçons que j’ai apprises lorsque j’étais un jeune entraîneur. L’intuition est un concept abstrait qui est difficile à définir, mais qui vient avec l’expérience. Je me souviens qu’à cette époque il m’était difficile de me fier à celle-ci. J’ai réalisé quelques années plus tard que l’intuition est souvent tributaire de la somme des expériences acquises.

Avoir du flair

Cela fait désormais partie de ma réflexion lorsque vient le temps de prendre une décision en entreprise. Il m’arrive parfois de plancher sur un projet pendant des semaines. De me remettre en questions mille et une fois en regardant celui-ci prendre forme. Il manque toujours un petit quelque chose qui viendrait clôturer le projet et qui apaiserait mon esprit. Puis finalement, la décision sans appel provient de cette certitude que c’est la meilleure chose à faire à ce moment-là.

Je dois avouer que c’est le sentiment de lâcher prise et de tenter sa chance qui est selon moi le plus excitant et qui nous ramène à l’essentiel, soit de se faire confiance entièrement. De se sentir assez compétent pour courir ce risque. Il va sans dire que tout ne peut être qu’intuitif. C’est en majeure partie toute la préparation en arrière d’un projet (entrepreneurial ou sportif) qui permet d’avoir un regard plus objectif lorsqu’on fait appel à l’intuition.

Et vous dans quelle mesure faite-vous appel à votre intuition lorsque vient le temps de prendre une décision?

Mots clés :
,