Un samedi à Sept-Îles - Conférence 365 jours de Alex Sereno
Un camp d’entraînement où tu t’entraînes 2 à 3 fois par jour représente une occasion unique pour les athlètes d’apprendre à bien gérer leur temps
camp, entraînement, sport, triathlon
3621
post-template-default,single,single-post,postid-3621,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1300,overlapping_content,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive
 

Un samedi à Sept-Îles

Un samedi à Sept-Îles

Samedi dernier, j’étais invité à partager à propos de mon parcours olympique lors de l’événement Plan de match, organisé par Sport et Loisir Côte-Nord.  Je faisais partie d’un panel de conférenciers comprenant notamment les Olympiennes Isabelle Charest et Guylaine Dumont.  Disons qu’en matière de vécu olympique, les invités sur place ont été choyés (chapeau à Jessie Tanguay pour l’organisation de cette magnifique journée!).

Parmi les invités dans la salle se trouvaient des intervenants du milieu sportif provenant des 4 coins de la Côte-Nord. Ce sont des entraîneurs, des sportifs ainsi que des parents qui ont pu profiter de l’expertise et du vécu des 4 intervenants de cette journée.

Le dernier, mais non le moindre

Le quatrième intervenant n’était certes, pas un Olympien, mais plutôt un jeune entraîneur du nom de Marc-Antoine Roussel qui termine sa maîtrise en psychologie sportive à l’Université de Chicoutimi.  Je profite de ces quelques lignes pour souligner l’excellente présentation qu’il a donnée aux participants sur les principes de léthargie et d’effondrement psychologique chez les athlètes.

Comme entraîneur, nous avons tendance à considérer toutes les composantes de l’entraînement physique d’un athlète. Nous collaborons avec des spécialistes tels que : des préparateurs physiques, des physiothérapeutes, des spécialistes du testing, des médecins. Cela dit, trop souvent, nous négligeons l’un des aspects les plus importants de la préparation d’un sportif de haut niveau: la préparation mentale… Moi le premier!

Disons que j’ai l’intention de jaser un brin avec Marc-Antoine dans les semaines à venir.

Un peu de natation au menu

Puisque j’étais à Sept-Îles pour 3 jours, j’en ai profité pour aller rencontrer un client de Barista (l’ami Guido du café Toscane) et donner une petite session de natation au club local.  Je dois avouer que c’est toujours un plaisir de partager un peu de mon expertise avec de jeunes athlètes de la relève.  J’ai d’ailleurs eu la chance de piquer un brin de jasette avec eux, ainsi que leurs parents après l’entraînement matinal du samedi.

J’ai adoré mon expérience et j’ai surtout réalisé à quel point ça me manquait de parcourir la province pour partager mon vécu entrepreneurial.  Je n’avais pas fait cela depuis la tournée des écoles avec le Carrefour Jeunesse Emploi. Disons que ça m’a donné le goût de refaire des conférences. À suivre…