Zed et la montre multisport V800 de Polar
Un camp d’entraînement où tu t’entraînes 2 à 3 fois par jour représente une occasion unique pour les athlètes d’apprendre à bien gérer leur temps
3711
post-template-default,single,single-post,postid-3711,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1300,overlapping_content,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive
 

Zed et la montre multisport V800 de Polar

Zed et la montre multisport V800 de Polar

C’est un énorme privilège de pouvoir collaborer avec une grande marque aussi tôt dans ma carrière de triathlète et j’ai la chance d’avoir Polar comme partenaire.

Depuis environ un an, j’utilise la montre multisport V800. Cette montre GPS permet d’avoir accès en temps réel aux données d’entrainement et ensuite d’en faire le suivi. Ces informations sont primordiales puisqu’elles permettent de gérer et d’adapter son effort durant chaque séance. C’est un outil essentiel pour tous triathlètes visant la performance. Dans un sport où chaque seconde compte, on ne peut pas se permettre de laisser la perception de l’effort et le hasard guider ses entrainements.

À ce jour, je compte quasiment 300 séances enregistrées avec ma montre. Honnêtement, je suis très impressionné par son rendement! Voici certains points que j’apprécie particulièrement de la montre de triathlon Polar V800 :

  • La simplicité

    Le fait d’avoir une montre pour la course à pied qui sert aussi d’ordinateur de vélo permet de réduire l’équipement nécessaire lié au sport (qui est de base couteux). Elle est aussi très pratique pour les entrainements d’enchainements vélo-course. En réglant la montre sur le mode «triathlon», en appuyant sur le bouton pour faire un lap, elle passe aisément du mode vélo à celui de course à pied.

  • La batterie

    L’autonomie de 13 h d’enregistrement en continu fait en sorte que je n’ai jamais fait face à une montre à plat au moment de commencer un entrainement, ou encore jamais manqué de batterie en plein milieu d’une séance. Aussi est-ce que la recharge assez rapide est très pratique! Étant toujours en train de courir à droite et à gauche, je n’ai pas le temps de laisser ma montre charger pendant de longues heures. Je la charge pendant que je prépare le reste de mon équipement et déjà elle est prête à «partir»!

  • La personnalisation des profils d’entraînement

    J’apprécie particulièrement ce point. Simplement avec l’application «Polar Flow», je peux choisir quelles données je veux consulter durant mon entrainement, et ce, pour chaque sport. Cette possibilité de personnaliser l’affichage a effacé la seule inquiétude que j’avais à propos de la montre. À la base, je trouvais la zone d’affichage de la montre petite pour l’utiliser en vélo. Finalement, en choisissant judicieusement les valeurs (un maximum de 4) que je voulais consulter en temps réel, j’ai toujours eu les données nécessaires et suffisamment d’informations pour bien gérer mes sorties en vélo.

La montre Polar V800 est donc un outil de pointe pour se donner les moyens d’optimiser chacun de ses entrainements. Pour moi, c’est un essentiel pour toutes mes séances de course à pied et mes sorties de vélo!

– Zed