Coup de cœur!

Coup de cœur!

Il y a des découvertes comme celle que j’ai faite lors de mon dernier séjour à Québec qui me font apprécier encore plus l’industrie dans laquelle j’œuvre depuis quelques années. L’alimentation spécialisée et la restauration sont des domaines très compétitifs au sein desquels il est parfois difficile de tirer son épingle du jeu. Le restaurant Soupe et Cie représente un bel exemple de concept original…et combien savoureux!

Un dîner mémorable!

Je ne sais combien de fois je suis passé devant ce sympathique resto du quartier Limoilou en allant rendre visite à Sobab , situé juste à côté. À chaque fois, je me disais; « tiens, faudrait bien que j’essaie un jour ». Étant un fan fini de soupe, j’ai donc saisi l’occasion lors de l’enregistrement des capsules gourmandes à CKRL . Ça tombait à pique, puisque j’avais un peu de temps devant moi…et je mourrais de faim!

C’est ainsi que je suis entré dans un resto au décor unique, composé de belles tables accompagnées de troncs d’arbre sur lesquels on s’assoit pour manger! J’apprendrai plus tard, que la proprio des lieux a décidé de réutiliser le bois qu’elle avait coupé sur sa propre terre. Je m’assois donc pour commander et je remarque que la moitié des tables sont déjà réservées…ça en disait long sur la fidélité des clients qui visitent l’endroit régulièrement. La gentille serveuse qui m’accueille, me voit en train de chercher le WiFi pour mon iPad, et m’offre de m’aider en me donnant le code de l’endroit. On me présente ensuite le menu…et c’est le coup de foudre! Des soupes, des soupes…puis des soupes (à vrai dire il y a aussi les tartares…mais mon estomac me guidait vers la soupe). Les inspirations sont multiples (asiatique, suisse, etc.) et j’arrête mon choix sur la soupe « Suisse », une soupe à l’oignon version maison. Personnellement, je n’aime pas la soupe à l’oignon (au grand désarrois de ma femme qui elle adooooore!)….mais il semblerait que j’avais besoin d’un peu de « confort food » en cette journée chargée. On m’a donc servi la meilleure soupe à l’oignon de ma vie! Servie à même la poêle, cette merveille liquide composée d’orges, d’oignons, de nombreux morceaux de jambons et de fromage gratiné m’a tenu rassasié jusqu’au soir.

Donc, heureux et enthousiaste je demande à parler à la proprio afin de lui faire part de ma grande satisfaction et de lui jaser quelques instants.

Alimentation rapide…et saine!

Je me suis demandé ce qui poussait quelqu’un à ouvrir un resto de soupes. Cette passionnée m’a expliqué qu’elle provenait d’une famille de 11 enfants au sein de laquelle la bonne bouffe et la saine alimentation faisaient partie des valeurs importantes de la mère de Natasha. La soupe se retrouvait donc sur la table de cette grande famille de façon quotidienne (« viens manger une bonne soupe! »). Comme me l’explique si bien celle-ci, la soupe représente une source complète d’aliments pour un repas, sans que l’on se sente trop rempli ou gonflé.

Donc, c’est après un premier passage en affaire dans l’industrie des breuvages que François Bouchard et Natasha ont décidé d’ouvrir un resto de soupes, où l’on développera des habitudes de consommation comme se plaît si bien à le dire celle-ci (je n’ai aucune misère à le croire à voir toutes les tables réservées à l’avance sur l’heure du midi). C’est dans ce joli local de la 3e avenue que l’on peut désormais voyager au gré des saveurs grâce à toutes ces merveilleuses soupes faites sur place, à l’aide d’herbes fraîches du marché et sans sel ajouté!

En plus de la soupe, Natasha a toujours aimé faire des tartares, repas très populaire auprès des amis du couple. On en retrouve donc sur le menu et j’ai bien hâte d’y retourner pour y goûter. Côté dessert, j’ai remarqué qu’il y avait une soupe au chocolat, ce qui fera aussi partit de ma prochaine visite, accompagné de ma femme.

Finalement, Natasha m’a très gentiment envoyé la recette de la « Suisse » que j’ai tellement adorée. Je vous la partagerai lors d’une de mes prochaines capsules gourmandes à la radio…D’ici là, j’essaie celle-ci à la maison pour faire patienter ma femme.

522, 3e Avenue Québec (Québec) G1L 2W3
418.948.8996

Pour écouter l’extrait audio en balado issu de la chronique gourmande à l’émission « Les matins éphémères » à CKRL 89,1 FM CLIQUEZ ICI :