Un dernier camp d’entraînement

Un dernier camp d’entraînement

Plus que quelques semaines avant les coupes du monde. Nous sommes à Tucson afin de peaufiner la préparation finale à ce bloc de compétitions importantes. Nous avons pris la décision de revenir ici en terrain connu, parce que cet endroit nous était familier et qu’il nous avait donné d’excellents résultats dans le passé.

Des souvenirs

Je dois avouer que j’étais imprégné de plein de souvenirs en revisitant toutes ses routes que nous avions jadis parcourues avec mes athlètes. Tucson est un endroit vraiment idéal en ce temps de l’année pour le vélo et la course en sentier.

Les shootout y sont légendaires (voir la chronique sur le blogue café) et de plus, nous avons l’opportunité de participer à un autre triathlon préparatoire qui se tiendra dimanche prochain.

J’ai la chance de pouvoir compter sur l’expertise du copain de Kathy, qui a entraîné cette dernière il y a 2 ans et qui est suffisamment en bonne forme physique pour jouer le rôle de domestique lors des sessions clés.

La victoire lors de la course en Floride fut un excellent «confidence booster», ce qui transparait lors des entraînements. Il ne reste plus qu’à mettre tous les morceaux du puzzle ensemble en fonction de cette première course tant attendue à Sydney le 14 avril prochain.

Une 1ère journée difficile

Difficile à croire, mais lorsque vous avez eu un superbe 22 degrés à Montréal dimanche dernier, nous étions complètement sous la pluie avec un mince 6 degrés!!! Ce fut un entraînement d’enchaînements très difficile (voir la photo)…mais parfait pour une préparation mentale optimale!

 Entraînement sous la pluie à Tucson

 

Mots clés :
,