Et de 3!

Et de 3!

Le weekend du 5-6 décembre avait lieu le 3e camp du projet Winnipeg 2017.  Ce sont des athlètes très motivés qui se sont pointés avec une attitude de champion, pour braver les quelques 15km de natation, 2 heures de vélo et 1h30 de course à pied.  Disons que j’ai eu l’occasion de tester la forme de nos triathlètes!

La forme ce n’est pas tout

Comme la saison est encore très jeune, la forme n’est pas l’un des critères principaux.  Là où je suis intransigeant, c’est au niveau des acquis techniques.  Nous avons travaillé très fort au cours des derniers mois sur certains aspects biomécaniques des 3 sports et je m’attendais à des améliorations significatives, telles que:

  • Natation: recouvrement relâché, position des mains au recouvrement et à l’entrée de l’eau
  • Vélo: cadence et fluidité du coup de pédale
  • Course: amorce et atteinte du pied au sol et position des bras

Je suis heureux de constater qu’il y a eu du travail de fait à cet effet.  Bravo aux entraîneurs et aux athlètes!

Esprit d’équipe

Un projet comme celui-ci c’est aussi une occasion unique pour des jeunes de tisser des liens tout en apprenant à collaborer avec leurs compétiteurs dans un cadre amical. Et comme il est essentiel d’avoir une super équipe pour développer des champions, j’ai demandé aux triathlètes de choisir leurs capitaines respectifs. Après compilation, c’est Edmond chez les garçons et Anne-Sophie chez les filles.  Ils auront la tâche de faire le pont entre le personnel d’entraîneurs et leurs coéquipiers. Félicitations à nos deux nouveaux leaders qui ont bien mérité la lettre C sur leur maillot!

Les 3 étoiles de ce camp se sont mérité une belle tuque Oakley (merci à mon ami Yorick!).  Je tiens donc à féliciter:  Laurie-Anne (surnommée désormais la gazelle) et Edmond pour leur constance aux entraînements et Camille, pour ses performances extraordinaires lors des entraînements de natation.

Le prochain camp se tiendra au mois de février.  Nos jeunes en profiteront d’ailleurs pour mettre  en banque du millage de natation durant les fêtes.  Pour ma part, j’irai faire un tour au camp de l’ami Jérôme à Drummondville.